Readers' Submissions

Quelques observations



Juste quelques observations. Au moins quelques Thaï-ismes seront familiers à quiconque aura déjà été en Thaïlande.

#1.

Qu’ils soient dans la rue, au centre commercial ou en fait n’importe où, les Thaïs marchent affreusement lentement. Les jeunes femmes y sont plus particulièrement prédisposées. Prenez ma femme, quelquefois je peux la faire accélérer jusqu’à un pas tranquille, si vraiment nous sommes pressés.

En fait la seule circonstance où je vois un piéton Thaï se dépêcher c’est quand il est poursuivi par la police ou qu’il fuit une menace quelconque. J’ai vu une fois un type remonter en courant Pattayaland 2 avec à ses trousses un maniaque qui brandissait une machette, mais c’est un cas rare. Généralement le piéton Thaï typique ne bouge pas assez rapidement pour s’écarter de son propre chemin. Les chauffeurs de bus qui fuient le lieu d’un accident de la route ne comptent pas.

#2.

La prochaine fois que vous traversez en marchant l’aéroport de Bangkok ou n’importe quel centre commercial en Thaïlande ou quelque lieu où vous êtes susceptible de trouver des filles/femmes occupant un emploi de service, observez combien sont complètement déchaussées ou ont un pied en dehors de l’une de leurs chaussures. Quand une Thaïlandaise se tient à un comptoir, elle peut ou vendre quelque chose ou acheter quelque chose, mais si elle se tient immobile elle aura quitté au moins une chaussure. Pour quelle raison ?

#3.

Quand les Thaïlandaises le font, ça fait un bruit assez doux qui peut être assez sexy (tant que vous ne comprenez pas le sens des mots). Quand les Thaïlandais le font, il y a des halètements et on dirait qu’ils mentent (ce qu’ils font probablement toute réflexion faite). Je parle de la façon dont les Thaïs se donnent des airs en parlant de cette façon douce et mielleuse qu’ils trouvent si désirable. Il n’en va pas de même lorsqu’ils parlent anglais. À la première occasion qui se présente regardez parler à la télé n’importe quel ministre du gouvernement Thaïlandais. Vous n’avez pas besoin de comprendre ce qu’il dit. Lui achèteriez-vous une voiture d’occasion ?

#4.

Ils le font au distributeur de billets de banque et au guichet de la gare. Ils le font plus particulièrement au comptoir d’enregistrement à l’aéroport. Ça me rend fou.

Dans une file d’attente, les Thaïs attendent que ce soit leur tour pour fouiller dans leur porte-monnaie, sac à main ou portefeuille à la recherche de leur carte, argent ou du billet d’avion. Ils savent qu’ils vont en avoir besoin sous peu quand ils font la queue. Pourquoi ne se préparent-ils pas pour avoir en mains ce dont ils vont avoir besoin pour effectuer la transaction ?

#5.

On se met d’accord ‘ … oui, nous nous donnons rendez-vous chez John à dix heures et demie et ensuite nous partirons tous ensemble avec une seule voiture…’ J’arrive chez John à dix heures vingt cinq. John nous attends et nous sommes tous deux prêts à partir à dix heures et demie. Nos deux amis Thaïlandais arrivent n’importe quand entre dix heures quarante et onze heures bien que nous leurs ayons dit séparément d’être chez John à dix heures et demie. Quand ils arrivent ils ne se dépêchent pas et ils semblent complètement faire abstraction du fait qu’ils sont en retard. Nous leurs signalons mais c’est la même chose chaque semaine. Pourquoi les Thaïs ne peuvent-ils pas être à l’heure pour quoi que ce soit ?

#6.

Je parierais que ça nous ait tous arrivé. Vous dites à la serveuse ‘je voudrais une bière SVP, une Asahi’. Vous êtes dans un endroit où il y a des publicités pour la bière Asahi partout sur les murs. Ils y a des enseignes lumineuses Asahi derrière le bar, il est écrit ‘Asahi Extra Dry’ sur les cendriers. Et sa réponse est …… ‘Mai mee’ (nous n’avons pas). Comment est-ce possible ?

#7.

De nombreux centres commerciaux à Bangkok ont un kiosque d’information situé en général pas très loin de la porte d’entrée. En presque onze ans, les filles derrière ces kiosques d’information n’ont jamais été capables de me fournir la moindre réponse correcte à toute question commençant par ‘Où pourrais-je trouver…..’

Si vous recherchez quelque chose de particulier dans un centre commercial à Bangkok vous gagnerez énormément de temps en cherchant par vous-même. Demander un renseignement au kiosque d’information est une pure perte de temps. L’information fournie sera fausse. Peut-être que pour la mentalité Thaïe il n’y a pas de différence entre une information correcte et une information incorrecte. Après tout, c’est toujours de l’information.

#8.

Je m’y suis fait maintenant aussi je n’entre plus en collision dans le dos des gens. Je parle du fait de monter sur un escalator. Les Thaïs s’approchent de l’escalator à une vitesse normale, puis juste avant de monter sur la partie mobile ils vont d’arrêter, attendre que la marche suivante sorte du sol, et ensuite ils s’engagent. Le nombre de fois où j’ai percuté le dos de gens qui se sont soudainement arrêtés au pied ou au sommet d’un escalator ! Maintenant on ne me la fait plus.

#9

Quelqu’un peut-il me dire à quoi servent les passages pour piétons en Thaïlande ? Quelqu’un s’est donné la peine de peindre des bandes noires et blanches en travers de la route. Dans quel but ? La circulation routière ignore complètement les passages piétons et si vous marchez dessus vous pouvez vous attendre à ce qu’on s’accélère à votre approche.

#10.

Il n’y qu’une règle qui régit le comportement des motocyclistes en Thaïlande. C’est une règle très simple qui dit ‘Aucun règlement applicable’.

Les motocyclistes peuvent conduire sur n’importe quel côté de la route et quand ça devient trop fatiguant ils peuvent rouler sur le trottoir. Le nombre de personnes sur une moto n’est seulement limité que par le nombre qui peuvent effectivement monter dessus. Ne me lancez pas sur les motos qui transportent des bouteilles de gaz, des frigos, des barbecues allumés et des rouleaux de moquette !!

#11.

‘C’est neuf milles Baths’ dit le propriétaire du magasin. Ma femme se renseignait sur le prix d’un grand vase d’ornement Chinois. Elle demanda une remise. Le tenancier refusa. Ma femme était déçue et nous sommes partis sans faire d’achat. Je savais que ma femme était désappointée et qu’elle aurait voulu faire l’acquisition de cet objet mais comme elle n’avait pas réussi à obtenir un rabais elle ne pouvait pas l’acheter. Étant bon prince je suis retourné au magasin le lendemain sans ma femme, avec l’intention d’acquérir ce vase. Cette fois le propriétaire me dit que je ne peux pas acheter un seul vase par ce qu’ils sont vendus par deux et que le prix aujourd’hui est de vingt milles Baths pour la paire. Quand je lui rappelle qu’hier il m’a offert d’en vendre un neuf milles Baths il a laissé tomber. Fini les discussions. ‘Pas en vente’. Encore un autre cas ou ‘ne pas perdre la face’ empêcherait de faire des affaires ?

#12.

‘Écoute Nit, nous avons là un gros problème. Nous venons juste de perdre 400 000 USD en produisant la mauvaise qualité de produit par ce que vous avez envoyé de mauvaises instructions au directeur de production’.

Imaginez la réaction d’une femme à une telle situation en Occident. Démenti ? Choc émotionnel (pleurs et contestation) ? Un mélange de panique pure et de gêne ? De la peur ?

Comment Nit réagit elle ?

GRAND SOURIRE RADIEUX.

Vous devez vous faire à cette attitude !

#13.

“Vous ne trouverez jamais de biscuits rassis ou de chocolats fondus à Foodland”.

C’est un authentique slogan commercial pour une chaine nationale de supermarché en Thaïlande. Suis-je le seul à trouver ça drôle ? Il est bon de savoir que si vous achetez une voiture en Thaïlande elle est livrée avec un moteur et tout et tout.

#14.

C’est une chose simple pour la majorité d’entre nous. Mettre en place des meubles à la maison ou au bureau n’est pas quelque chose pour lequel nous passons beaucoup de temps. En gros vous évaluez la taille de la pièce et vous positionnez les meubles en optimisant l’espace disponible tout en restant pratique et en soignant la présentation.

Facile.

Si vous êtes Thaï, vous avez des tas d’autres considérations à prendre en compte, comme par exemple où se lève le soleil. Les toilettes sont de l’autre côté d’un mur aussi certaines choses ne peuvent pas être placées contre ce mur. Le résultat final est que si vous demandez à un Thaï de placer les meubles au bureau ou dans votre maison, vous finirez avec quelque chose qui ressemble de très près au résultat d’une catastrophe ferroviaire.

#15.

Si vous pensez que vous pouvez changer n’importe lequel de ces traits de caractère Thaï vous avez tout faux. Si vous essayez, c’est vous qui allez avoir une crise cardiaque.

Titre original : Observations. Traduit de l’anglais pas MAGD

Ce qu’en pense Stickman :

Excellent !